• Bogdan Nesterenko

    Né en Ukraine, Bogdan Nesterenko commence l'apprentissage de l'accordéon à l'âge de sept ans, puis bénéficie de l’enseignement de maîtres de l’école soviétique très renommée de l’accordéon (V. Razdovarova, E. Vachtchenko, A. Nazarenko). En 1997 il entre au Conservatoire Supérieur de Musique de Kharkov (Ukraine) où il obtient les diplômes supérieurs d’accordéon, de direction d’orchestre, d’analyse, d’écriture et de musique de chambre. Il y étudie aussi le piano.

    Lauréat de plusieurs Concours Internationaux d’Accordéon, Bogdan Nesterenko est soliste à la Philharmonie Régionale de Kharkov depuis 2001 et collabore avec différentes formations de Kharkov et de Kiev.

    Installé à Lille depuis 2006, Bogdan Nesterenko donne un grand nombre de récitals en France et en Europe, dont certains entièrement consacrés à la musique baroque.

    Il est invité à se produire dans des lieux (Le Vivat !, Opéra de Vichy, Villa Strauli (Suisse), Théâtre national de Beauvaisis, Abbatiale d’Ebersmunster, …) et festivals préstigieux (Festivals de musique baroque de Strasbourg et de Madiran, Festival International d’Orgue en Flandres, Festival de Casella) en Europe,  en Ukraine ou encore au Pakistan…

    Il forme un duo avec le violoniste Stefan Stalanowski (Super Soliste de l’Orchestre National de Lille). Il joue avec Micha Tcherkassky (balalaïka), en duo et avec son Quatuor Baïkal (musique russe classique et traditionnelle).

    Il joue régulièrement avec Juliette de Massy (soprano). Leur enregistrement des airs de Bach  (« Comme un air de passions... » (ed. AR-RE-SE) a reçu des critiques élogieuses. Autre partenariat musical remarqué : sa collaboration avec Marc Hervieux (flûtes à bec), dont l’album « Dialogue insolite » (ed. RAINBOW CLASSIC) est enregistré fin 2016.

    Bogdan Nesterenko multiplie les expériences musicales riches et variées : avec la mezzo-soprano Donatienne Milpied dans le spectacle « Les Dessous d’une cantatrice », avec l’organiste Jan Vermeire, avec le ténor Serguey Stilmachenko, avec le Quatuor Annesci ou encore avec Alain Raës (piano).

    Il se produit également en musique contemporaine et participe aux créations de O. Yagoubi (« Concerto des deux mondes » pour accordéon et orchestre symphonique), de M. Bourbon, de Ch. Hache et de S. Fache (Concerto pour accordéon et Big band).

    Actuellement, il prépare,  aux cotés de Juliette de Massy (voix) et Nina Richardon (comédienne), une création théatrale autour des œuvres de Piazzolla, Cage, Rachmaninov et Vivaldi. Ce spectacle sera programmé en 2017 sous le nom « Ballade pour un Fou ».

    Bogdan Nesterenko joue sur un accordéon russe « bayan » de marque «Jupiter», un instrument offrant, grâce à sa richesse de timbre et à ses multiples registres, des possibilités musicales très étendues.